Facebook icon Instagram icon Twitter icon Rapghetto logo

Médine fait un constat du rap actuel dans son clip « Le jour où j’ai arrêté le rap »

Un peu plus d’un mois après son dernier clip Bezoin, Médine lâche le clip de son nouveau morceau : Le jour où j’ai arrêté le rap.

Dans ce titre, Médine se positionne comme un déviant du rap français. En se revendiquant du Havre et en restant dans sa ville natale, il ne suit pas les codes habituels de son milieu. Il se démarque en gardant un style semi-engagé et se considérant comme lyriciste.

« J’aime cette musique même quand elle ressemble à la pop. Mais j’me méfie d’elle comme d’un garagiste aux ongles propres »

En comparaison constante avec le reste du rap français, il décrit tout d’abord le rap dans lequel les artistes ne cherchent que la forme et la réussite financière, puis les obstacles qu’il a rencontré et rencontre aujourd’hui dans sa carrière.

« Si j’vois le rap comme au premier date, c’est que j’suis atteint d’Alzheimer »

Pour finir, ce titre fait partie d’un triptyque avec les titres Le jour où j’ai arrêté le rap de Youssoupha et Le jour où j’arrêterai le rap de Kery James. Les trois artistes utilisent la même base instrumentale et le même thème.

Maitre Gims : "J'ai compris pourquoi Lefa avait arrêté le Rap"
Voir aussi Maitre Gims : "J'ai compris pourquoi Lefa avait arrêté le Rap"