Facebook icon Instagram icon Twitter icon Rapghetto logo

Une enquête est ouverte suite à l’agression de Bassem, Sadek risque une lourde peine

Une enquête vient d’être ouverte, le rappeur pourrait risquer une très grosse peine…

Le week-end dernier, Sadek devait se produire en showcase près de Lyon. Mais suite à des provocations proférées par Bassem Braiki, l’établissement lyonnais, dans lequel le rappeur devait se produire sur scène, a décidé d’annuler l’événement par crainte d’un débordement.

Pour régler cette histoire, Sadek avait ensuite menacé Bassem en lui demandant d’envoyer son adresse pour une rencontre, ce qu’avait fait le Youtuber tout juste sorti de prison, à travers Snapchat.

Dans la nuit du lundi 10 février au mardi 11 février, le rappeur s’est rendu au pied de l’immeuble de Bassem, accompagné de trois autres individus, pour en découdre. Bassem est sorti de son appartement et s’est fait lyncher.

Filmé à plusieurs reprises et à visage découvert, Sadek pourrait bien faire l’objet de poursuites judiciaires. D’après le site Lyon Mag, repris par Le Parisien, le parquet de Lyon se serait saisi de l’affaire et aurait ouvert une enquête pour « violences aggravées avec armes et en réunion ». Toujours d’après le site d’information lyonnais, les jours de Bassem ne seraient pas en danger, mais ce dernier se trouverait toujours à l’hôpital et se serait même déjà entretenu avec les enquêteurs.

En fonction de la gravité des blessures de Bassem et des circonstances aggravantes appliquées, la peine maximale de ses agresseurs pourrait aller de trois ans de prison et 45 000 euros d’amende à dix ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende.

Sadek a été arrêté à Bagnolet suite à l'agression de Bassem
Voir aussi Sadek a été arrêté à Bagnolet suite à l'agression de Bassem