Facebook icon Instagram icon Twitter icon Rapghetto logo

Orelsan

Ma gueule de bois ferait passer Pinocchio pour un vrai p’tit garçon.

Révélé sur Internet auprès de Gringe avec le titre Saint Valentin, Orelsan sort son premier album, Perdu d’avance, en 2008.

En 2009, il est victime d’une polémique autour du titre Sale pute, qualifié d’incitation à la violence envers les femmes selon certains politiques et associations féministes.

Il enchaîne les collaborations détonantes : NessBeal, The Toxic Avenger, Jena Lee, Luce, etc.

En 2011, Orelsan confirme son talent avec l’album Le chant des sirènes.

Orelsan - White Snake Freestyle
Voir aussi Orelsan - White Snake Freestyle

Fais tourner cet article sur Facebook

Donne ton avis

blog comments powered by Disqus