Facebook icon Instagram icon Twitter icon Rapghetto logo

Lacrim victime d’un racket sur le tournage de son dernier clip ? Il s’exprime pour rétablir la vérité !

Alors que son album cartonne dans les bacs, Lacrim doit faire face à des rumeurs le concernant…

Ce mardi 5 mars dans l’après-midi, un clip de rap devait être tourné, sans autorisation, dans le quartier Planoise à Besançon. Des centaines de jeunes venus assister, se sont massés, et ont provoqué des débordements. Tournage qui a tourné à l’affrontement avec les « guetteurs » du quartier.

Suite aux débordements, des dizaines de policiers ont été déployés sur place pour contenir des jeunes qui lançaient de nombreux projectiles dans leur direction et qui dégradaient du mobilier urbain. Le supermaché Intermarché aurait aussi subi des dégradations.

Ce n’est pas la première fois qu’un rappeur se déplace dans le quartier Planoise puisque Moha La Squale et SCH avaient déjà choisi par le passé cet endroit pour tourner sans autorisation. Des tournages qui avaient déjà donné lieux à des débordements.

Cependant, d’après un journal régional, il s’agirait de Lacrim. Sa carte bleue, une Rolex ainsi que son portable ont été dérobés durant le tournage du clip. L’individu a terminé au poste, interpellé par la BAC alors qu’il tentait de quitter les lieux en voiture.

 

L’interprète de Solo a décidé de réagir à ses rumeurs. Il ne s’agit pas de lui, comme il le dit sur son compte Instagram, il est à Phuket avec Mister You, AM La Scampia et Naps.