Facebook icon Instagram icon Twitter icon Rapghetto logo

Le rappeur Nick Conrad fait polémique avec son nouveau clip choc !

Diffusé sur Youtube ce vendredi 17 mai, le nouveau clip de Nick Conrad fait déjà polémique…

À la suite de la sortie de sa chanson PLB (Pendez les blancs), et le tollé suscité par ses paroles, le rappeur Nick Conrad a été condamné par la justice. Il avait écopé en mars dernier de 5 000 euros d’amende avec sursis pour « provocation directe à commettre des atteintes à la vie ». Sa nouvelle oeuvre fait déjà couler beaucoup d’encre.

 

Tout juste mis en ligne, déjà polémique. Doux pays, le dernier clip de Nick Conrad n’a pas tardé à faire réagir des leaders politiques, notamment à droite, qui y voient une nouvelle provocation. « Je baise la France, baise la France. Jusqu’à l’agonie. Je brûle la France », attaque d’emblée le rappeur originaire de Seine-Saint-Denis, dans ce titre extrait de son dernier album, intitulé Révolution 2.0.

De la tête de liste Les Républicains aux Européennes, François-Xavier Bellamy, à Bruno Retailleau en passant par Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), ces paroles ont suscité de vives condamnations :

 

Pour rappel, en septembre 2018, la diffusion du clip Pendez les Blancs, depuis retiré par YouTube, avait donné lieu à une vive polémique et suscité de nombreuses condamnations au sein du gouvernement et dans la classe politique. Condamné en mars dernier pour provocation au crime, le rappeur semble avoir voulu cette fois prendre les devants en développant sa position à la fin du clip controversé de Doux Pays :

« Le mot France est à considérer ici comme mentalité française, médias,… qui se sont arrogés le droit de qualifier Nick Conrad en des termes inexacts plutôt que d’ouvrir le débat épineux. C’est donc sur eux que se tournent ces mots mais en aucun cas sur les Français qui subissent malgré eux l’influence des médias et des leaders d’opinion mensongers ».