Facebook icon Instagram icon Twitter icon Rapghetto logo

C’est la Police qui surveille le Rap sur YouTube à Londres !

Cette information révélée par le quotidien Français Le Monde a de quoi faire sourire. C’est la Police elle même qui est chargée de jouer les modérateurs sur les clips de Rap qui sortent régulièrement sur la plateforme de partage de vidéo YouTube à Londres . Depuis le début de l’année, en tout cas, c’est l’hécatombe sur les vidéos, 130 vidéos ont été supprimés depuis 2015. La surveillance des clips de Rap à Londres entre dans le plan de lutte de politique AntiGang appelé “Domain”.

Certes il est vrai que certains artistes de “Drill” (une forme de rap à la cainri que défend en France un certain Ixzo) ont été inquiétés par les autoritaires judiciaires. Il est vrai également que certains artistes ont été victime d’attaque à l’arme blanche. Mais certaines voix s’élèvent dans la capitale britannique pour parler de censure.

Une pétition qui a réuni 1300 personnes précise que « La police utilise des lois conçues pour les terroristes et les violeurs pour criminaliser des musiciens qui chantent des paroles violentes. Cela leur permet de ne plus avoir besoin de prouver l’existence d’un lien entre un artiste et un crime pour obtenir une condamnation pour incitation à la violence. C’est une menace contre la liberté d’expression ».

Pour le moment, YouTube botte en touche et préfère collaborer avec la Police pour  « mieux comprendre le dossier et prendre les actions appropriées concernant les contenus liés aux gangs qui ne respectent pas la loi ou nos conditions d’utilisation ».

Les crimes à l’arme blanche sont en constante augmentation à Londres.

 

Article by Zez.